Assurance auto : le Bonus/Malus c’est quoi ?

En assurance auto, le système bonus malus qui est un coefficient de réduction majoration de la prime d’assurance constitue un élément important. Toutefois, beaucoup d’assurés ne comprennent pas vraiment comment ça marche et à quoi ça sert.

Qu’est-ce que le bonus/malus en assurance auto

En assurance auto, le terme bonus/malus désigne le système de réduction ou de majoration de la prime d’assurance en fonction des sinistres occasionnés par un conducteur et qui engage sa responsabilité directe. C’est l’assureur qui détermine ce coefficient ajouté sur le tarif d’assurance de l’assuré. Le calcul du bonus/malus se fait à chaque échéance annuelle peu importe la compagnie d’assurance. Le processus consiste à appliquer un nouveau coefficient sur le montant de la prime d’assurance après la date d’anniversaire du contrat. Ce coefficient de réduction-majoration est visible sur le relevé d’information à chaque échéance annuelle.

Assurance auto bonus/malus : fonctionnement

En assurance auto, la bonne ou mauvaise conduite d’un conducteur peut donner lieu à un bonus ou un malus qui aura un impact sur le montant de sa prime d’assurance. Tous les accidents qui engagent partiellement ou totalement la responsabilité du véhicule donnent lieu à un malus. Le malus est lié au contrat d’assurance, il ne concerne alors que les dégâts sur les voitures assurées par le propriétaire. D’autre part, les accidents provoqués par des tiers tels qu’un choc pendant le moment auquel le véhicule est stationné par exemple ne donnent pas lieu à un malus. Il faut également savoir que l’assurance auto malus ne tient pas compte du conducteur, car peu importe la personne qui conduit le véhicule, lorsque ce dernier est responsable, un malus est toujours au rendez-vous. Le bonus par contre s’obtient suite à une bonne conduite du conducteur, si ce dernier n’a déclaré aucun accident responsable au cours des 12 mois, il bénéficiera d’un bonus.

Comment se calcule le bonus/malus en assurance auto ?

En assurance auto, chaque assuré est, au départ, soumis à une cotisation de référence qui est le tarif normal. Ce tarif sera par la suite multiplié par le coefficient de réduction majoration qui n’est autre que le système bonus malus. Si le coefficient est inférieur à 1, l’assuré possède alors un bonus qui correspond à un pourcentage de baisse de sa prime d’assurance en fonction de la valeur du coefficient. Le malus par contre se détermine par une valeur du coefficient supérieur à 1 et la prime d’assurance sera alors majorée en fonction des sinistres occasionnés par le conducteur.

L’assurance emprunteur pour rembourser le prêt auto en cas d’invalidité ou de décès
Les conseils pour rouler en toute sécurité en trottinette électrique